Historique

Betty Giffin, Fondatrice de Victoria's Quilts CanadaBetty Giffin, Fondatrice de Victoria's Quilts Canada

Victoria’s Quilts Canada (VQC) a été créé par Betty Giffin,
d’Ottawa, en octobre 1999. Cette dernière a invité un petit groupe d’amies à considérer la possibilité d’organiser des rencontres de courtepointières et courtepointiers afin d’offrir des courtepointes aux personnes atteintes de cancer, et ce, au Canada. Après avoir connu un début modeste, le groupe a pris de l’essor au fur et à mesure que l’idée de confectionner des courtepointes recueillait du soutien et gagnait de la popularité.

Au cours de sa première année, VQC a distribué 16 courtepointes à des personnes atteintes de cancer. L'année suivante, en 2001, VQC figure au registre des organismes de bienfaisance à but non lucratif.

En 2002 et 2003, l'organisme avait pris de l’expansion et comptait plus d’une douzaine de groupes d'ami(e)s dans la région du bureau national et huit (8) succursales à travers le Canada. Le nombre de bénévoles non affectés à la confection de courtepointes augmentait également de manière à offrir un soutien administratif accru. Comme les années précédentes, le nombre de demandes de courtepointes augmentait de concert avec la sensibilisation du public.

En 2004, nous avons connu une croissance exceptionnelle à plusieurs égards, et nous avons dû également relever quelques défis inévitables. De nombreux évènements mondiaux ont créé un climat économique difficile pour plusieurs organismes à but non lucratif, y compris VQC. L’entreprise « Fabricland Distributors Inc. » et la Fondation Trillium de l’Ontario ont fourni des capitaux et des fonds de fonctionnement essentiels. Ce soutien nous a permis de se préoccuper moins des questions de financement et de se concentrer davantage sur la confection et la distribution de courtepointes. Toujours consacré à notre mission, l’achat de nouveaux cadres et de machines à matelasser nous a permis d’offrir plus de courtepointes dans un temps plus opportun.

Le groupe d'ami(e)s de Bromley (Ottawa)Le groupe d'ami(e)s de Bromley (Ottawa)

Tout au long de l'année 2005, le contexte économique resta maussade. Alors que certains organismes à but non lucratif connaissent de graves difficultés, les bénévoles de VQC ont continué de fournir un soutien financier et un appui indéfectible à la production. VQC a poursuivi sa croissance et plusieurs nouveaux groupes d'ami(e)s ont été établis dans la région du bureau national. Également, plusieurs autres succursales ont été mises sur pied à l'échelle du pays.

VQC connait un essor soutenu depuis 2006. Vingt-quatre succursales sont maintenant établies à travers le pays. Vingt groupes d'ami(e)s confectionnent et distribuent des courtepointes dans la région du bureau national ainsi que dans toutes les localités du Canada non desservies par une succursale. À ses débuts, les groupes d'ami(e)s de la région du bureau national constituaient la pierre angulaire de l'organisme puisqu'ils confectionnaient et distribuaient la majorité des courtepointes. Par l'an 2010, nous avions connu un tournant important puisqu'au-delà de la moitié des courtepointes étaient confectionnées au niveau local des succursales.

Graphique démontrant le total cumulatif de courtepointes distribuées annuellement depuis 1999

L'année 2007 fut marquée par la remise de la 10 000e courtepointe. Il avait fallu dix (10) ans pour franchir cette étape importante. Toutefois, trois (3) ans plus tard, le nombre de courtepointes distribuées à travers le Canada avait plus que doublé, et en novembre 2011, la 25 000e courtepointe fut remise à une personne de l’Île-du-Prince-Édouard. En avril 2016, VQC a atteint un nouveau sommet avec la livraison de la 50 000e courtepointe à une personne d’Ottawa.

En 2009, VQC met sur pied un nouveau programme jeunesse afin de mettre à profit l'enthousiasme et le pouvoir d'agir des jeunes. Des groupes de jeunes se réunissaient régulièrement dans leurs écoles secondaires ou bien dans les centres de réhabilitation pour relier et épingler des courtepointes. Ce travail précédait l'assemblage et l'étiquetage effectué par les bénévoles de VQC. Ce programme a connu un franc succès tant pour VQC qui disposait d'un nombre accru de courtepointes, que pour les jeunes qui ont accumulé des heures de service communautaire nécessaires pour obtenir leur diplôme d'études secondaires.

En 2010, la Fondation Trillium de l'Ontario nous a accordé une subvention très généreuse qui nous a permis en 2011 et 2012 d'accélérer l'expansion du programme dans la région d'Ottawa. Nous avons également été bénéficiaire d'une subvention en 2013. Conséquemment, le nombre de groupes d'ami(e)s est passé de cinq (5) en 2009 à 19 en 2014. Une étape cruciale visant à augmenter le nombre d’étudiants à participer au programme jeunesse a également été franchie puisque plus de 300 étudiants se sont joints à divers groupes, et ce, comparativement à 250 étudiants.

L'année 2011 a été financièrement difficile et de nombreux changements ont été effectués durant les deux (2) années suivantes. Les pratiques de gestion financière et de comptabilité ont été resserrées tout comme les activités budgétaires ainsi que les activités de collecte de fonds. Des progrès ont été réalisés au chapitre de l'enregistrement de nos activités dans toutes les provinces.

Depuis la création de VQC, le bureau national était aménagé au sous-sol du domicile de la fondatrice, Mme Betty Giffin. En 2012, VQC a déménagé à son emplacement actuel, des bureaux loués à des prix abordables à « HEARTWOOD HOUSE ». Cet organisme de bienfaisance sans but lucratif, soutient 18 organismes à but non lucratif et de charité d’Ottawa.

En 2013, l’inscription de la marque de VQC est enregistrée. De plus, deux (2) nouvelles succursales sont mises sur pied, l’une à Moosomin au Saskatchewan, et l’autre à Neepawa au Manitoba.

Les changements ont continué en 2014, y compris la mise en place de nouvelles normes financières pour les succursales et le bureau National. Nous avons également retenu les services d’un comptable pour préparer nos états financiers annuels et fournir des conseils, au besoin. Certaines succursales ont fermé leurs portes, alors qu’une nouvelle succursale fut établie à Tignish sur l’Île du Prince-Édouard. Ce fut aussi l’année que le bureau national a tenu son premier marathon de courtepointes en souvenir de Gayle Madely, l’épouse de Steve Madely, une personnalité de radio bien connue à Ottawa, et un soutien sans réserve à la cause de VQC. Gayle était récipiendaire d’une courtepointe et celle-ci lui avait apporté un grand réconfort physique et spirituel durant sa maladie. Cet événement fut répété l’année suivante.

En 2015, VQC continue toujours de croître et de prendre de l’expansion. Une nouvelle succursale ouvre ses portes à Woodstock/Oxford en Ontario. Il y a aussi le lancement d’un nouveau site Web bilingue. Ce site comprend un formulaire de demande disponible en ligne – un formulaire pour simplifier et mieux gérer la demande grandissante de courtepointes.

À l'œuvre, les responsables 
	de l'emballage des courtepointes pour distribution

À l'œuvre, les responsables de l'emballage des courtepointes pour distribution

La confection et la distribution des courtepointes demeurent toujours au premier plan. VQC est privilégié d'avoir nombre de bénévoles qui travaillent sans relâche dans les coulisses : les membres du conseil d'administration, les responsables de l'emballage et de la livraison des courtepointes, les responsables des groupes d'ami(e)s et des succursales, les responsables des tâches administratives et les responsables des collectes de fonds.

Tout comme la fondatrice Betty Giffin persiste à le dire : « Avec l'aide de nos bénévoles, de la communauté ainsi que des bienfaits divins, nous continuerons d'apporter un peu de chaleur humaine et de réconfort physique aux personnes atteintes de cancer. Nous continuerons à grandir jusqu'à ce que le cancer n'y soit plus. »

Mise à jour : 10 décembre 2016